Projets 2020

Plusieurs projets ont été réalisés lors de la saison estivale 2020

Conservation volontaire de milieux humides

Un complexe de milieu humide de haute valeur écologique est au centre de ce projet de conservation volontaire. Ce dernier s’étend sur trois municipalités du bassin versant, soit Shannon, Fossambault-sur-le-Lac et Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier. Les propriétaires des lots incluant une partie du complexe ont ainsi été contactés afin de participer à la conservation de ce joyau écologique local.

Étude sur la dévalaison des saumoneaux

Afin de déterminer l’état de santé de la population de saumons atlantique dans la rivière Jacques-Cartier, et plus précisément le nombre d’individus, une étude sur les saumoneaux a été réalisée. Grâce à une formule mathématique, nous serons en mesure d’établir avec un certain degré de confiance l’ampleur de la population. Certaines données ont aussi été enregistrées de façon aléatoire, soit le poids et la longueur des spécimens observés.

Plantation de végétaux

L’aménagement de bandes riveraines tout comme la végétalisation d’espaces imperméables et de cours arrière permettent de réduire la quantité de sédiments et de polluants qui se retrouvent dans nos cours d’eau. Cette année encore, la CBJC a mis sur pied de plan d’aménagement, ainsi qu’à la plantation de nombreux végétaux dans la zone de gestion.

Échantillonnage d’eau

Chaque année, nous participons à de nombreuses campagnes d’échantillonnage d’eau dans notre zone de gestion. De l’amont jusqu’à l’aval du bassin versant, nous sommes impliqués dans le Réseau Benthos,  le programme d’heures de laboratoire du ministère de l’Environnement, le Réseau-rivières, le Réseau de surveillance volontaire des lacs, ainsi qu’un projet-pilote sur le lac Saint-Joseph.

Éradication d’espèces envahissantes

Les plantes envahissantes ont généralement un impact négatif sur l’absorption de l’eau dans le sol et la rétention des sols. Pour ces raisons, nous avons encore cette année réalisé divers projets d’éradication des espèces exotiques envahissantes au coeur de notre zone de gestion, principalement reliés à la renouée du Japon, la berce du Caucase et le roseau commun.

Transport de saumon atlantique 

Sans surprises, nous avons poursuivi le programme de transport de saumons atlantique entre la passe migratoire de la CBJC située à Cap-Santé et les sites de reproduction en amont dans la rivière Jacques-Cartier. Cela permet à la population en rétablissement d’éviter divers obstacles tels que les barrages hydroélectriques et ainsi d’avoir à des sites de reproduction de qualité.