Perte de milieux humides

Les milieux humides sont sujets à des dommages environnementaux permanents ou quasi permanents, comme des modifications du réseau de drainage, la perte de végétation ou la modification des processus naturels. Une fois qu’un milieu humide est disparu, il est difficile de le remettre à son état naturel.

Différentes pressions anthropiques menacent les milieux humides :

  • L’exploitation forestière et le déboisement
  • Les infrastructures routières
  • Les dépôts de déchets
  • Le remplissage
  • L’excavation
  • La contamination des eaux de surface
  • La modification des niveaux d’eau par endiguement
  • La canalisation des cours d’eau
  • La compaction
  • Le développement résidentiel, agricole et industriel
  • Les espaces récréatifs 
menaces_ZH

Source: http://www.zones-humides-pyrenees-centrales.fr/menaces-zones-humides_19.php

La disparition de milieux humides peut avoir des conséquences graves sur les milieux naturels et urbains :

  • Augmentation des risques d’inondation
  • Érosion et perte de sols
  • Contamination de l’eau potable
  • Assèchement des cours d’eau
  • Perte d’habitats
  • Dégradation des plans d’eau et mortalité de poissons
  • Disparition d’espèces animales et végétales à statut précaire
  • À certains endroits, au Canada et au Québec, on estime que 70 % des milieux humides ont disparu sous les pressions urbanistique, agricole et industrielle. Leur protection devrait donc être un enjeu majeur.