À la CBJC

La CBJC tient à remercier la contribution financière, matérielle et humaine de la ville de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier pour les infrastructures présentes à son siège social. Voici un plan et un descriptif des différentes installations du siège social de la CBJC permettant de mieux gérer l’eau de pluie.

 Il vous est possible de visiter ces aménagements au siège social de la CBJC avec ou sans rendez-vous

Stationnement vert 

L’objectif est de contrôler l’eau pluviale en lui permettant d’être absorbée dans le sol par des surfaces perméables.

Avantages :

– Limite la pression sur les égouts pluviaux en milieu urbain ;

– Réduit le ruissellement et l’eau dans les surverses;

– Réduit les ilots de chaleur urbains;

– Filtre l’eau;

– Esthétisme;

– Divers types disponibles: matériaux rocheux, dalles alvéolées, asphalte et béton poreux, etc.;

– L’implantation ne nécessite pas obligatoirement un espace supplémentaire pour les surfaces perméables, car elles sont aussi utilisables.

Sans titre

Baril récupérateur d’eau de pluie 

Récupère l’eau de pluie provenant des gouttières pour désengorger le réseau d’égout et l’utiliser dans des tâches extérieures.

Avantages :

– Permet d’avoir de l’eau disponible pour des besoins extérieurs tels l’arrosage des plates-bandes, le nettoyage des automobiles, etc.;

– Aide à la gestion du taux d’humidité dans les sols environnants le domicile;

– Limite le volume d’eau à traiter par les stations d’épuration;

– Réduit les coûts reliés au traitement et à la distribution de l’eau potable;

– Limite les risques d’inondations et la pression sur les égouts pluviaux en milieu urbain;

– Ménage les nappes phréatiques et autres gisements d’eau et favorise le renouvellement de la ressource.

Puits percolant et bassin de rétention (jardin de pluie) 

Le puits percolant se base sur le principe que l’eau est acheminée, par un tuyau souterrain, des gouttières vers un trou rempli de gravier (¾ de pouces). Elle percole ensuite sur le gravier et est lentement absorbée par le sol. L’aménagement d’un puits percolant occupe très peu ou aucune place sur la surface du terrain, car le trou peut être recouvert par un géotextile, de la terre et du gazon.

Dans le cas du bassin de rétention, l’eau de gouttière est acheminée vers une dépression dans le terrain, ce qui crée un petit bassin humide où des plantes tolérantes peuvent s’y développer. Cet aménagement se distingue par la création d’un aménagement paysagé unique à ces conditions et qui ne nécessite pas d’arrosage.

Avantages :

– Diminue les risques de problèmes pour les résidences (refoulement d’égout, surcharge du drain de fondation, problèmes de fondation, etc.);

– Diminue la quantité d’eau arrivant aux stations d’épuration des eaux et dans les réseaux d’égouts municipaux, évitant leurs débordements;

– Diminue l’apport de sédiments provenant des égouts pluviaux vers les ruisseaux et rivières;

– Diminue la pollution et l’accélération de l’eutrophisation des lacs et rivières.

 

 

La bande riveraine

Avantages :

– Stabilise les berges contre l’érosion ;

– Ralentis l’eau de ruissellement ;

– Filtre les eaux de ruissellement et capte les sédiments, les éléments nutritifs, le phosphore, l’azote, … ;

– Créé de l’ombrage sur le littoral protégeant ainsi le réchauffement excessif de l’eau ;

– Est un habitat pour la faune et la flore riveraine.

Vous pouvez consulter la Liste de végétaux pour végétaliser les bandes riveraines – CBJC.